Les Alentours

Quittée la plage, pour quelques heures de relax ou pour passer une journée entière plongés dans les beautés naturelles et architecturales, on peut se diriger en dehors de la ville en profitant des alentours de Chioggia où on peut retrouver quelques-unes des plus belles villes de l’Italie. En une heure de voiture on peut atteindre le centre de Padoue et visiter Prato della Valle où il y a le sanctuaire de Sant’Antonio, et se promener dans la rivière Tito Livio et Ponti Romani et atteindre les places Delle Erbe, Della Frutta et Dei Signori, ou visiter L’Orologio, Palazzo della Ragione, Palazzo Liviano, le Bo, une des plus anciennnes universités d’Italie. En demi-heure on peut atteindre la Rivière du Brenta et visiter les nombreuses villes de la Vénétie. Avec peu de kilomètres en plus on peut arriver à Vicence, patrie de Palladio, ou à Vérone, berceau de Giulietta et Romeo. Pour celui qui préfère la nature à l’art, le choix idéal peut être une journée aux Colli Euganei, qui offrent les eaux thermaux pour traitments de beauté; ou les itinéraires oenogastronomiques et excursions naturalistes, un tour dans le Delta del Po, où on peut pratiquer des sports alternatifs en plein air et le bird-watching pour admirer des exemplaires d’oiseaux très rares.

PELLESTRINA ET CA’ ROMAN

À partir de l’embarcadère dans la petite place Vigo de Chioggia vous pouvez arriver à Pellestrina pour continuer aprés vers Venise et rejoindre les autres localités du littoral. Le premier arrêt est l’île du Ca‘Roman. La bande mince de la terre a été identifiée comme une oasis naturaliste à partir du 89, grâce aux l’exemplaires importants de flore et faune. C’est un site d’importance nationale pour la présence des derniers exemples de dune   côtière. Pellestrina est situé dans une bande de terre plus de 10 kilomètres, qui divise la lagune de Venise de la mer Adriatique. Cette localité a conservé les couleurs typique des maisons du Méditerranée: des couleurs intenses qui laissent distinguer immédiatement les maisons pour ceux qui arrivent de la mer ou de la lagune. Les femmes de l’île travaillent encore un ancien système “au tombolo” pour faire les dentelles d’une beauté merveilleuse. Le Murazzo protège Pellestrina contre la mer. Au dessus on a une vue inoubliable sur la mer Adriatique. Quand la visibilité est bonne on voit même la côte de l’Istria.

ISOLA VERDE

Serrée entre les embouchures des fleuves Brenta et Adige, baignée de la mer Adriatique, se lève Isola Verde, le second littoral de la commune de Chioggia après Sottomarina. La bande de plage s’étend pour environ 3 kilomètres, disséminée de campings et de petites plages à disposition des Hotels et des habitants. À l’entrée de la localité il y a un grand village touristique, “Isamar”, qui peut recevoir 4.500-5.000 personnes dans les périodes de haute-saison, le centre d’équitation, la “Tenuta Sainta Grazia”, et un local nocturne avec un petit restaurant et une discothèque qui s’appelle Cabana. Dans l’hiver la localité semble semi-déserte, mais en été c’est un centre touristique qui crée un considérable mouvement.

Arena di VeronaPrato della ValleFanghi termali dei Colli EuganeiPellestrina